Menu
Modèles
Menu
Porsche - Intérieur

Intérieur

Rénovation de l’habitacle.

La passion pour une voiture ne passe pas uniquement par la pédale d’accélérateur. L'émotion s'installe dès que le conducteur monte à bord, bien avant que les pistons n'entrent en action. Tous les sens sont alors sollicités. L'intérieur d'une voiture a les mêmes effets que le mobilier d'une maison, le facteur bien-être détermine le plaisir que l'on peut éprouver pour le véhicule.

L'intérieur de la 911 T version U.S., conservé d'origine, a toujours le charme des années 1970. Au vu de l'équipement de ce véhicule très prisé et désormais « Classic », la notion de « beauté intérieures » prend une toute autre signification. Si la réfection des quelques problèmes de vieillesse au niveau du moteur et de la carrosserie représentait un défi plus important sur le plan technique, la restauration de l'intérieur nécessite quant à elle beaucoup de doigté, d'habileté et d'expérience. La tâche n'est pas très facile sur une 911 de 38 ans. En effet, quiconque a besoin de pièces d'origine pour l'équipement intérieur, doit déjà savoir où se les procurer. En général, elles ne sont plus fabriquées. Sur la 911 T, ceci devient particulièrement critique car certaines pièces intérieures étaient manquantes. Les experts de l'atelier Porsche Classic situé près de Stuttgart savent bien sûr où ils peuvent encore aujourd'hui dénicher ces pièces.

Porsche a proposé plusieurs versions de sièges dès les années 1970. Cette 911 T était dotée de sièges Confort et non de sièges Sport. Ils ont été rematelassés par les experts et revêtus avec le matériau d'origine. Il en va de même pour la plage arrière, les dossiers des sièges arrière ainsi que les assises. Les tapis, que les experts ne pouvaient pas restaurer, ont exigé également de nombreuses opérations : mesures, découpes, ajustages précis. Le revêtement du bouclier avant a également fait l'objet d'un travail artisanal complet.

La 911 T était dotée d'un ciel de toit ouvrant. Les experts ont dû réduire l'épaisseur du matériau d'origine, puis le perforer et l'adapter. Celui-ci présentait une particularité très pratique : une fermeture à glissière du côté droit. Par cette ouverture, les techniciens peuvent accéder au moteur depuis le toit ouvrant pour les travaux d'entretien éventuels.

La 911 T est désormais comme neuve. De couleur argent à l'extérieur, noire à l'intérieur, la combinaison de couleurs d’origine est très appréciée. Les personnes qui ont vu le véhicule l'automne dernier dans son piteux état auront peine à croire que l'objet de collection tant convoité ressemblait à cela, lorsqu'il est sorti des usines de Zuffenhausen en 1973. À présent, il ne reste plus qu’à réaliser les essais sur route afin d’examiner le bon fonctionnement de tous les éléments.

Porsche Intérieur - Annonce du projet

Annonce du projet

Porsche Intérieur - Réception de la voiture et dépose des éléments

Réception de la voiture et dépose des éléments

Porsche Intérieur - Transmission

Transmission

Porsche Intérieur - Carrosserie et décapage

Carrosserie et décapage

Porsche Intérieur - Restauration de la carrosserie

Restauration de la carrosserie

Porsche Intérieur - Moteur

Moteur

Porsche Intérieur - Bain de cataphorèse et peinture

Bain de cataphorèse et peinture

Porsche Intérieur - Intérieur

Intérieur

Porsche Intérieur - Finitions

Finitions

Porsche Intérieur - Remise au gagnant

Remise au gagnant

Porsche Intérieur - La 911 T au Musée Porsche

La 911 T au Musée Porsche