Menu
Modèles
Menu
Porsche - Finitions

Finitions

Dernier chapitre de la restauration.

Élégante, élancée et sportive : les experts Porsche Classic éprouvent une certaine fierté lorsque le travail de près d'une année se termine aussi brillamment. La Porsche 911 T Coupé, version U.S., sortie des lignes de production en 1973, brille à nouveau. Complètement restaurée, remise dans son état d'origine, elle dégage un charme des années 1970. Le modèle d’autrefois s'est mué en un objet de collection très coté.

« Revive the Passion », l'opération menée conjointement par le Porsche Club of America (PCA), le service de prise en charge des clubs Porsche et Porsche Classic, est proche du Happy End. Après le tirage au sort du véhicule parmi les membres du PCA, le gagnant pourra prendre livraison du précieux objet lors de la Porsche Parade aux États-Unis et laisser libre cours à sa passion.

Fait-il faire rouler un tel véhicule ou plutôt en faire un objet d'admiration ? Nous pensons que le nouveau propriétaire sera tenté de conduire la 911 T ! C'est la raison d'être d'une Porsche, peu importe son âge. Mais avant de prendre possession du véhicule, les experts Porsche Classic examinent une dernière fois à la loupe le châssis, les trains roulants et la peinture et réalisent un essai sur route afin de tester moteur et transmission. Ce n’est qu’une fois tous les experts satisfaits du résultat que le client reprendra possession de son véhicule.

Ainsi, après l’achèvement des travaux la 911 T, le technicien vérifie toutes les fonctions du véhicule à l'arrêt : avertisseur sonore, feux, freins, lève-vitre et tous les composants électriques. Ensuite, la 911 fait l'objet d'un contrôle de géométrie, le châssis et la hauteur de caisse sont réglés de manière optimale. Les freins doivent subir un test de dureté au banc d'essai. Le premier autorisé à rouler avec la 911 fut, comme toujours, le chef d'atelier. Lors de l’essai routier, portant attention aux moindres détails, il a noté d'éventuels défauts sur le véhicule. Il peut s'agir, par exemple, de bruits qui indiquent qu'une pièce n'a pas été montée de manière optimale. Après son retour, une liste est dressée pour l'optimisation du véhicule. Ce fut ensuite le tour du chef d'atelier Jochen Bader. Deux personnes, deux avis différents, un seul objectif : un véhicule parfaitement fonctionnel.

La Porsche 911 T a ainsi parcouru près de 700 kilomètres à des fins de test. Selon l'expérience des experts Porsche Classic, si tout fonctionne parfaitement bien après cette distance, cela sera également le cas à l'avenir. En outre, le moteur a été rodé de manière à pouvoir contrôler ses performances. Sur le banc d'essai, le moteur de la Porsche 911 T a tourné à plein régime et développé toute sa puissance, comme en 1973. Le moteur 6 cylindres à plat de 2,4 litres délivre 140 ch à 5 600 tr/min.

L’essai routier est suivi d'un contrôle de qualité de la carrosserie du véhicule d'après les standards Porsche.

La tâche des experts Porsche Classic était ainsi terminée.La 911 T est prête à être remise à son nouveau propriétaire.

Porsche Finitions - Annonce du projet

Annonce du projet

Porsche Finitions - Réception de la voiture et dépose des éléments

Réception de la voiture et dépose des éléments

Porsche Finitions - Transmission

Transmission

Porsche Finitions - Carrosserie et décapage

Carrosserie et décapage

Porsche Finitions - Restauration de la carrosserie

Restauration de la carrosserie

Porsche Finitions - Moteur

Moteur

Porsche Finitions - Bain de cataphorèse et peinture

Bain de cataphorèse et peinture

Porsche Finitions - Intérieur

Intérieur

Porsche Finitions - Finitions

Finitions

Porsche Finitions - Remise au gagnant

Remise au gagnant

Porsche Finitions - La 911 T au Musée Porsche

La 911 T au Musée Porsche