Menu
Modèles
Menu
Porsche - Réception de la voiture et dépose des éléments

Réception de la voiture et dépose des éléments

Après démontage et passage au marbre, la 911 T, modèle 1973, est prête pour le bain de décapage.

Le marbre de redressage ne ment pas. Son jugement pèse très lourd. L'outil Porsche d'origine, une construction en acier massif développée dans les années 1960 pour le contrôle de la carrosserie de la 911 T (modèle F), révèle encore aujourd'hui tout écart avec la forme d'origine du véhicule. Et ce que les experts avaient supposé après la première inspection, se confirme désormais clairement : la 911 T, modèle 1973, subit à l'avant gauche les conséquences d'un accident, probablement un souvenir de courses automobiles passées.

« Revive the Passion » met ce genre de choses en lumière. En effet, l'opération menée par le Porsche Club of America (PCA), le service de prise en charge des clubs Porsche et Porsche Classic, bat son plein. Dans l'atelier Porsche Classic à Stuttgart, les travaux de restauration de la 911 T ont commencé. Ce véhicule sera tiré au sort parmi les membres du PCA et sera présenté au public lors de la Porsche Parade aux États-Unis en août 2011.

Trouvé à Los Angeles, via Internet, le véhicule était abandonné, un peu oublié, mais globalement en bon état. Le rapatriement de la 911 T dans sa patrie d'origine a été organisé par Porsche Classic avec ses partenaires de transport habituels. Le transport par camion conduit la 911 T jusqu'à St. Charles, Illinois, où elle sera présentée aux membres de PCA au cours de la Porsche Parade de cette année, puis à New York. De là, elle embarque ensuite, comme il se doit, sur un conteneur, en direction de Rotterdam. La pièce de collection atteint enfin sa destination de Stuttgart en camion fermé. Elle y retrouvera son état d'origine de manière professionnelle et sans compromis.

Mais jusque-là, la route sera longue et difficile pour les experts Porsche Classic. Pour pouvoir accéder à la caisse brute, ils doivent tout d'abord utiliser coupe-tube et scie pneumatique pour déposer toutes les pièces qui ne sont pas d'origine sur la 911 T à carrosserie étroite. Il s'agissait des ailes avant, des parties latérales arrière, du capot moteur avec son aileron fabriqué maison, du bouclier avant surdimensionné et du capot du coffre avant hérité d'un modèle 911 postérieur. Les jantes de compétition américaines et leurs pneumatiques beaucoup trop grands ont également été retirés. Avec le retrait des essieux, du châssis, du groupe motopropulseur, du faisceau électrique et de tous les éléments qui étaient encore à leur place à l'intérieur, la première partie du démontage était terminée.

La flexion, bien visible à l'avant du véhicule pour un œil expert et qu'on peut attribuer indubitablement à un accident, livre, grâce au marbre de redressage les valeurs suivantes : avant gauche dix millimètres trop haut, neuf millimètres au niveau du triangle de suspension (arrière) et douze millimètres de déformation (avant). Mais le technicien ne se fie pas uniquement au banc pour redresser la carrosserie à sa forme d'origine et avec la plus grande précision possible. D'une part, il a recours à un gabarit original, indéformable, pour la baie de pare-brise et qui interdit toute trace de jeu. D'autre part, la carrosserie a été mise sous contrainte à l'aide d'une chaîne et d'un vérin hydraulique. Le reste des opérations a ensuite été confié aux soins attentifs et au doigté d'un technicien expérimenté. Quelques uns des techniciens de l'atelier Porsche Classic ont travaillé à l'assemblage des 911 dans les années 1970 et connaissent donc ce type de véhicule sur le bout des doigts.

Ce n'est qu'ensuite que le plancher en piteux état est découpé. Enfin, comme l'indique Jochen Bader, directeur de l'atelier Classic, on ne peut redresser parfaitement une carrosserie que si elle est encore solide. En guise de dernière préparation pour le bain de décapage, tous les corps creux de la carrosserie doivent être ouverts. Une opération décisive pour la longévité du véhicule. Car c'est la seule manière de garantir que le produit d'élimination de la peinture atteint bien toutes les anfractuosités. Et que le bain de neutralisation consécutif, chargé d'éliminer toute trace du produit, atteigne bien chaque millimètre.

À présent, les préparatifs sont terminés. La caisse brute de la 911 T est complètement dépouillée et passe au bain. Les experts vont maintenant s'occuper de la transmission.

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Annonce du projet

Annonce du projet

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Réception de la voiture et dépose des éléments

Réception de la voiture et dépose des éléments

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Transmission

Transmission

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Carrosserie et décapage

Carrosserie et décapage

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Restauration de la carrosserie

Restauration de la carrosserie

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Moteur

Moteur

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Bain de cataphorèse et peinture

Bain de cataphorèse et peinture

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Intérieur

Intérieur

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Finitions

Finitions

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - Remise au gagnant

Remise au gagnant

Porsche Réception de la voiture et dépose des éléments - La 911 T au Musée Porsche

La 911 T au Musée Porsche